Decouvrez qui est vraiment Black Tour un groupe au talent prometteur

black-Tour

A la base , Black Tour est un groupe d’amis qui partagent la même passion pour la musique. Une douzaine au départ on s’entassait chez un pote pour rapper , mais c’était plus pour s’amuser . De fil en aiguille , on s’est prit de passion pour cet art qui est le rap , on ecrivait des textes et on se retrouvait souvent pour rapper sur des bits de rapeurs connus . Il faut noter qu’on misait plus sur les punchlines et des textes plus virulants , en effet on était assez puriste . On commençait à nourrir l’envie d’enregistrer des musiques , manque de moyens on s’est rabattu sur un vieux pc et un micro tout pourri (rire) . Aujourd’hui quand on entend des rap comme « Orphelin », « souffrance », « garçons stylés » on ne peut s’empecher d’avoir des sentiments mélés de rire et de honte (rire). Les choses devenant serieuses , petit à petit , le groupe se rétréci. On passe d’une douzaine de membres à 5 éléments alors composé de Massa, Killa, Neil,Dante et lollipop.

En 2013 , on décide d’entamer une réelle carrière artistique. Motivé par notre manager de l’époque, Coulibaly Salifou Lazeni (le sorcier blanc ) on décide donc de participer à la 7 ème édition de FAYA FLOW, considéré a cette époque comme la meilleure compétition de rap en C.I . A l’issue de cette compétition, on fini 2ème du classement avec le très mythique « Ivoirien Nouveau » , un remix de l’eouvre de Ernesto Djédjé (Ziboté) . A noté, l’un des rares sons affro pendant que la majorité des rapeurs faisait de la trap. Ce qui nous a valu d’être plus ou moins connu dans le milieu du hip hop . Un an après , un membre de plus se retire pour des raisons personnelles, on passe maintenant de 5 à 4 . 2 ans plus tard , un autre membre se retire , encore pour des raisons personnelles . Le groupe est définitivement composé de Massa(N’doye Abdoul Aziz), Neil(Ayena Neil Axel) et Killa( Diallo Ibrahima). Notre parcours (ref 1ere question) Notre première scène : Invité par un organisateur d’évènement qui par la suite est devenu un ami très proche( Maniche Konaté) au quartier asec de marcory ,nous y avons vécu notre première scène devant environs 300 personnes , c’était en 2011. Les grandes dates : 2009 : Début du parcours 2011 : Première scène 2013 : FAYA FLOW Influences musicales : Tout d’abord , tout bon rapeur se doit d’aimer le berceau du rap comme les reggae man aiment Kingston (rire). On s’est tous inspiré du rap américain c’est évident .

On avait un penchant pour le rap old school surtout Massa , on écoutait Tupac, snoop doog (l’album du siècle doogy dog styles), NWA,Jay-Z, NAS, Eminem etc … On aimait sexion d’assaut beaucoup pour leurs parcours et leur nombre . Chacun de nous a été influencé par les musiques que nos pères , nos mères, nos frères et nos sœurs nous ont fait découvrir étant petit pour citer quelques exemples :Mory Kante, Sekouba bambino , Ernesto Djédjé, Zitany Neil , Bailly Spinto , Louga françois , Daraji Familly , Youssou N’dour, le rap français tels que IAM avec l’album « l’école du micro d’argent », MC solaar, les suprême NTM et Sniper sans oublié la music disco et funk avec kool and the gang , Grand Master flash avec the message(l’un de des premiers sons rap) etc .. Pour en venir à nos influences actuelles , Neil : sons naija, affro beat , affro trap , traditionnelles Massa : Quant à moi , je suis beaucoup inspiré par la musique d’avant , parce que c’est ce qu’il y avait avant que les gens essaient de reproduire . J’écoute aussi quelques rappeurs tels que : Drake et Youssoupha . Actuellement , je suis très fan de la musique de Nov (RNB français ) et de Jay Park (KPOP) Killa : RNB US( Chris brown, Drake, Trey songz) , quelques rapeurs US( Rick Ross etc….), affro beat, sons naija, affro trap, Jay Park, Monsta X Description de notre style .

Aujourd’hui on vise à faire de la variété , faire de la musique qui plaît, on a assez fait du rap de dur et faire tout ça dans une certaine originalité, marquer chaque son d’une empreinte qui nous correspond bien . Genre de message : On veut apporter une identité à ce qu’on chante, emmener toutes les générations à se retrouver dans nos chansons . Jusqu’à présent on n’a pas encore eu les moyens de nos ambitions car on a tout un monde musical à offrir

Comments

comments

0 I like it
0 I don't like it